La Liberté Financière

La Liberté Financière est un vaste sujet. Tenter d’en donner LA définition serait prétentieux mais je vais vous présenter ma vision simple de la Liberté Financière.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
0

Depuis quelques années des dizaines de blogs sur le sujet de la liberté financière ont vu le jour et objectif-liberte-financiere.com en est un parmi tant d’autres. Se lancer dans la course à la liberté financière pourrait être considéré comme un phénomène de mode. Cependant, la réalité est telle que se libérer financièrement, et ne plus dépendre de son emploi comme source de revenu unique, ne sera bientôt plus juste un challenge supplémentaire dans sa vie mais une nécessité pour ceux désirant s’assurer des jours meilleurs. Vieillissement de la population, recul de l’âge du départ à la retraite, augmentation du chômage lié au développement de la robotisation, de l’intelligence artificielle et de l’externalisation des services dans des pays à bas coût. Je pense que vous connaissez déjà les défis qui se présenteront face à nous dans les années futures.

La vie est un chemin bordé d’opportunités, mais attention, avant de vous lancer à la conquête de votre liberté financière vous allez devoir définir précisément les raisons qui vous pousseront à agir et vous former afin d’augmenter vos chances de réussite.

 

L’Objectif de la Liberté Financière.

Tout comme se lancer dans une nouvelle activité, apprendre une nouvelle langue ou reprendre ses études pour faire évoluer sa carrière, se lancer à la conquête de sa liberté financière nécessite de définir clairement les objectifs que l’on souhaite atteindre avant de passer à l’action.

Certain souhaiteront accumuler le plus possible pour pouvoir vivre une vie de millionnaire et dépenser sans compter, d’autres souhaiteront seulement avoir la possibilité de continuer à vivre avec le même niveau vie mais ne plus dépendre d’une routine métro-boulot-dodo imposée par leur emploi de salarié qu’ils n’apprécient plus. Vous pourriez également décider de partir vous installer dans un pays ou le coût de la vie est bien inférieur à celui des pays les plus riches et ainsi augmenter votre niveau de vie en profitant des avantages de ce nouveau pays de résidence ou simplement vouloir aider financièrement vos proches et pouvoir leur rendre visite plus souvent.

Il est important de définir ses rêves et ses envies.

Cette liste de rêves et d’envies devra devenir votre seul objectif. Vous devrez vous focaliser sur vos objectifs personnels et non plus sur les objectifs de votre employeur et de votre entreprise. Je ne suis pas en train de dire qu’il ne faut plus travailler bien au contraire et je reviendrai plus en détail sur ce point par la suite. Vous devrez vous réveiller chaque matin avec cette liste d’objectifs en tête. Ne plus voir votre job de tous les jours comme une finalité et la retraite comme seul point d’arrivée. Mais au contraire, le considérer comme un point de départ qui vous aidera à participer à la réalisation de vos projets. Le simple fait de changer de point de vue vous permettra de dissocier votre source de revenus, votre travail, de votre vie et de vos objectifs personnels.

Vous êtes important.

Vous êtes important pour les gens proches de vous, vous êtes important pour vos enfants, votre conjoint, votre famille et vos amis proches. Vous êtes important pour eux tout autant qu’ils sont importants pour vous. Ne laissez pas votre situation professionnelle actuelle vous le faire oublier.

Je suis certain que la majorité des objectifs que vous allez vous fixer ne seront pas centralisés sur vous-même, mais au contraire ils incluront votre famille et vos amis.

Mais comment souhaitez-vous venir en aide à vos proches ou à une association caritative sans argent ? D’après vous, qui peut se permettre de faire le plus de dons de charité ? Une personne au SMIC qui a du mal à joindre les deux bouts, ou un entrepreneur accompli ? Laissez-vous le temps de la réflexion.

L’argent ne doit pas être un objectif, mais un outil vous permettant d’atteindre vos objectifs.

Cependant, sans lui votre liberté financière ne restera qu’un mirage. L’objectif de mon travail sur ce blog sera de vous donner des outils, au fur et à mesure de mon apprentissage, pour transformer ce mirage en réalité.

N’ayez plus peur de l’argent. Arrêtez de penser que l’argent est un ennemi et que toutes les personnes riches sont malhonnêtes ou malsaines. Si dès ce mois-ci votre salaire augmentait de 2000 à 10 000 euros par mois seriez-vous une personne différente ? Si le mois d’après il passait à 100 000 € ferait-il de vous une personne malsaine et égoïste ou au contraire est-ce que cela ferait-il de vous une personne épanouie, désireuse de faire le bien autour d’elle ? Je vous invite à prendre votre temps pour y réfléchir avant de continuer la lecture de cet article.

Mon objectif personnel :

Pour être complètement transparent avec vous, mon objectif personnel est d’arrêter de travailler 40 heures par semaine en tant que salarié d’une entreprise pour pouvoir voyager et rendre visite à mes proches vivant aux quatre coins de la planète, quand je le veux, tout en continuant d’exercer une activité à temps partiel, si je le souhaite, qui ne nécessite pas de passer la majorité de son temps derrière un bureau. L’une des contres-parties d’avoir vécu en France, à l’île Maurice, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Mexique, en Italie et au Royaume-Uni dans les 10 dernières années de ma vie est que la flexibilité géographique n’est pas un choix mais une obligation si je souhaite garder contact avec mes amis proches et ma famille.

L’objectif de la liberté financière n’est donc pas obligatoirement d’arrêter de travailler, mais d’avoir la possibilité d’arrêter si vous le souhaitez.

Avoir le choix est le secret d’une vie heureuse et épanouie. Ne pas être bloqué dans un travail stressant, répétitif ou ennuyeux. Ne pas avoir peur de le quitter pour en chercher un mieux payé ou plus stimulant. Certaines personnes ne veulent pas quitter leur travail par peur de l’inconnu ou par crainte de se retrouver dans une situation précaire à cause d’une période d’essai qui peut être prolongée ou d’un contrat à durée déterminé qui peut ne pas être renouvelé. Tout le monde ne peut pas se permettre de prendre des risques sous peine de se retrouver dans une situation délicate pouvant mettre en danger leur famille.

Mais le risque fait partie de la vie. Il faut simplement en prendre conscience, le connaitre, l’analyser et l’évaluer pour savoir si l’idée que l’on s’en fait n’est pas en réalité sur évaluée par rapport au risque lui-même.

Le fait de travailler en CDI dans une entreprise ne signifie pas avoir un risque nul, au contraire. Avoir comme seule rentrée d’argent un salaire provenant d’une seule source est très risqué. Votre entreprise peut très bien du jour au lendemain vous licencier, rencontrer des soucis financiers et avoir besoin de se séparer de certains de ces employés ou fermer définitivement. Le chômage couvrira en partie vos frais mais pour combien de temps.

Cette remarque n’est pas réservée qu’aux employés. L’entrepreneur peut également se retrouver dans une situation délicate pour diverses raisons et rencontrer des problèmes financiers s’il n’a pas pensé à diversifier ses sources de revenu.

La diversification sera une assurance à prendre sur le chemin de la liberté financière.

Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier.

Les 10 étapes de la liberté financière.

1. Définition de ses objectifs.

Comme nous venons de le voir, la première étape sera donc de définir clairement chacun de ses objectifs. Une fois ces objectifs définis, il sera nécessaire de quantifier leurs coûts. Pour cela vous devrez lister :

  • Les activités que vous souhaitez réaliser sur la première année et leurs coûts.
  • Les biens que vous souhaitez acquérir et leurs coûts.
  • Le coût des dépenses récurrentes que vous estimez nécessaires.

Faites une estimation du coût global sur un an. Divisez ce coût global par 12. Vous obtiendrez ainsi le coût mensuel moyen (CMM). Vous pourrez déterminer ainsi les rentrées d’argent automatiques mensuelles nécessaires pour autofinancer votre projet.

Je considère que le voyage et la découverte de nouvelles cultures doivent faire partie de tous les objectifs liés à la liberté financière. J’ai donc créé pour vous un article dédié à l’apprentissage des langues étrangères. Pas de recette magique ou de méthodes accélérées mais simplement les techniques que j’ai suivi pour apprendre facilement des langues étrangères.

2. Définition d’une durée maximale pour atteindre vos objectifs.

Un an, deux ans, cinq ans, dix ans maximum. Définissez un objectif réalisable mais pas trop éloigné dans le futur. Cinq à dix ans maximum. Deux ans si vous avez déjà un business qui tourne bien. Dix ans si vous partez de zéro. Si vous avez lu le à propos, vous savez déjà que j’envisage de réaliser mon objectif personnel sous cinq ans. Il est défini par mon salaire actuel, ma motivation, mes actions et ma situation personnelle. De plus, plus l’échéance que vous vous fixez sera brève, et plus vous aurez des chances d’atteindre vos objectifs, car vous serez plus à même de vous consacrer à leurs réalisations.

3. Réduction des dépenses et élimination des dépenses inutiles.

Une fois vos objectifs définis et la durée pour les atteindre estimée, nous allons nous focaliser sur la réduction des dépenses et l’élimination des dépenses inutiles. Il sera nécessaire pour cela d’étudier l’ensemble de vos dépenses mensuelles et annuelles et de faire un état des lieux des dépenses réellement nécessaires à la vie de tous les jours et définir les dépenses qui peuvent être éliminées ou réduites sans impact sur votre qualité de vie.

4. Augmentation de votre salaire.

Augmenter votre salaire sera une étape importante dans votre course à la liberté financière. Demande d’augmentation, évolution au sein de votre entreprise, changement d’entreprise, travail à l’étranger, reprise des études pour faire évoluer sa carrière, il est tout à fait possible d’augmenter son salaire mensuel en utilisant l’une de ces méthodes. Pour preuve, j’ai moi-même augmenté mon salaire net mensuel d’environ 90% en 7 ans grâce à ces méthodes.

5. Gestion de son épargne.

Une des étapes les plus importante dans ce processus sera la gestion de votre épargne. Nous y reviendrons plus en détail dans des articles dédiés déjà la gestion de son épargne. Votre argent ne devra pas rester sur un seul compte. Il devra être réparti en comptes distincts, de la manière suivante:

Un fonds d’urgence. Ceci est le premier compte qu’il faudra alimenter. Déposez et réservez sur ce compte un montant représentant l’équivalent de 6 à 12 mois de dépenses courantes. Ce fonds d’urgence vous permettra d’assurer vos dépenses quotidiennes en cas de coup dur.

Un compte d’épargne investissement. Ce compte sera réservé à l’épargne dédiée aux investissements. L’argent placé sur ce compte sera utilisé par la suite pour la création de son entreprise, pour les investissements en bourse, ou encore pour les investissements immobiliers locatifs.

Un compte d’épargne formation. Ce compte sera réservé à l’épargne dédiée à la formation. L’argent placé sur ce compte pourra être utilisé pour se former à la création d’entreprises, à la bourse, à l’immobilier, au développement personnel, aux langues étrangères, etc. Ces formations pourront être suivies sous la forme de formations en ligne ou de livres.

Un compte courant, loisirs & vacances. On placera sur ce compte l’argent restant une fois l’argent mensuel dédié à l’investissement et à la formation mis de côté (se payer en premier). Ce compte sera utilisé pour l’ensemble des dépenses mensuelles mais également pour les loisirs et les vacances.

Cela fera l’objet d’un prochain article, mais vous avez la possibilité de créer ces comptes spécifiques sans frais bancaires supplémentaires. Internet est un outils fabuleux pour ce type de gestion.

6. Création de revenus complémentaires.

La création de revenus complémentaires se présentera sous forme de création de business rentables. Nous pourrions lister ici quelques exemples comme la création d’une entreprise physique, d’un e-commerce, de formations en ligne, d’un blog, de services en ligne, mais également sous d’autres formes telles que la vente d’eBook ou de livres physiques, etc.

L’objectif est ici de créer des revenus passifs. Cela nécessitera de votre part un travail en amont, mais qui sera rentabilisé à long terme par la génération de revenus automatisés.

7. Investissement long terme.

Les investissements à long terme se présenteront sous la forme d’investissements en bourse et en immobilier locatif.

Il sera important d’investir dans l’un, l’autre ou les deux le plus tôt possible dans votre recherche de liberté financière. Ces deux investissements commenceront réellement à générer des rentes au bout de 15 à 20 ans. Lorsque le crédit immobilier sera payé et lorsque le temps permettra aux placements effectués sur les marchés financiers de devenir conséquents grâce à l’effet des intérêts composés (nous reviendrons sur la puissance des intérêts composés dans un article dédié à l’investissement en bourse).

8. Augmentation de son chiffre d’affaire.

Une fois votre entreprise établie, il faudra se concentrer sur l’augmentation de son chiffre d’affaire. Pour cela vous devrez faire un bilan de votre activité, déterminer un ou plusieurs profils types de clients et concentrer vos efforts sur le démarchage de clients faisant partie des deux ou trois catégories de clients les plus rentables. L’application de la loi 20/80 vous permettra de réaliser cet objectif. Focalisez vos efforts sur les 20% des clients (ou profils type de clients) qui génèrent 80% de vos revenus et éliminer 80% de vos problèmes en supprimant les 20% des clients les plus pénibles. Réduire le temps passé à régler des problèmes et utiliser ce temps pour travailler sur votre publicité et votre marketing en se focalisant sur les clients les plus susceptibles d’être intéressés par votre offre vous permettra d’augmenter la rentabilité de votre entreprise.

Lorsque celle-ci générera des revenus supérieurs à votre salaire actuel et que ces seuls revenus vous permettront de vivre en gardant le même niveau de vie, il sera temps de quitter votre travail de salarié pour vous consacrer à plein temps au développement de votre business. Cette étape marquera une étape importante dans votre recherche de liberté financière car vous aurez maintenant toutes les clés pour y parvenir.

9. Automatisation de son business.

L’automatisation de votre business marquera la dernière étape à réaliser avant de pouvoir accéder à votre liberté financière. Pour cela il faudra appliquer des méthodes de concentration et de focalisation sur les tâches réellement importantes au développement de votre entreprise. Tim Ferriss (tim.blog) dans son livre la semaine de 4 heures présente un ensemble d’outils que vous pourrez réutiliser dans votre entreprise afin de passer le cap de patron d’entreprise surmené à celui d’entrepreneur épanouit ayant la possibilité, s’il le souhaite et quand il le souhaite, de déléguer la majorité des tâches nécessaires au fonctionnement de son entreprise. Vous pourrez pour cela utiliser des méthodes telles que l’externalisation, vous permettant ainsi de réduire les coûts de fonctionnement de votre société et d’augmenter votre flexibilité géographique.

10. La liberté financière.

La liberté financière est l’étape ultime. Dans cette étape vous n’aurez plus aucune raison de passer la semaine entière à travailler dans votre entreprise ou dans votre emploi de salarié. Une fois que toutes les méthodes présentées aux neufs points précédents seront mises en place vous pourrez alors vivre de vos rentes. Vous pourrez vivre grâce aux intérêts générés par vos placements sur les marchés boursiers, grâce aux loyers perçus de vos locataires, et grâce aux bénéfices réalisés par votre entreprise. Nous parlions en début d’article de l’importance de la diversification des sources de revenus et nous voyons bien dans cet exemple que les rentes sont générées par diverses sources. La bourse, l’immobilier et l’entreprise. Nous aborderons plus tard l’importance de la diversification dans chacun de ces trois piliers.

En fonction de votre situation financière actuelle, toutes les étapes présentées dans cet article ne seront pas nécessairement utiles. Par exemple, un salarié ayant déjà une épargne importante en banque n’aura pas obligatoirement besoin de créer un business en parallèle. Un entrepreneur ayant déjà un site de e-commerce devra lui se focaliser sur l’augmentation de son chiffre d’affaire et sur la réduction de ses coûts avant de penser à l’automatisation de son business.

Tous ces thèmes seront abordés dans les futurs articles au fur et à mesure de mon apprentissage personnel.

Pour conclure nous pouvons dire qu’il n’existe pas qu’une seule manière de définir la liberté financière, mais au contraire, il y a autant de définitions de que personnes souhaitant l’atteindre.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *