Partagez cet article !

 

Nous avons pu voir dans l’article précèdent « Comment gérer efficacement son épargne – Faire ses comptes », l’importance de faire ses comptes afin de déterminer le montant de l’épargne maximum de voter foyer. Nous allons étudier ici, dans cet article, les règles à suivre pour gérer cette épargne et je vous présenterai également une notion essentielle à connaitre si vous souhaitez atteindre vos objectifs financiers : se payer en premier.

 

Se payer en premier

Pour la majorité des personnes il est tout à fait normal d’attendre la fin du mois pour épargner de l’argent. En effet, nous devons tous payer notre loyer ou crédit, nos factures d’eau, d’électricité, de gaz, mais également payer notre nourriture, notre essence ou tout autre moyen de transport. Il est logique de ce fait de considérer que l’on ne peut épargner que la différence entre notre salaire et la somme de toutes nos dépenses restantes, à la fin du mois. En tout cas c’est ce que l’on nous a appris ou ce que nous avons fait naturellement lorsque l’on a commencé à travailler et à percevoir nos premiers salaires.

Cependant, la première chose que doit faire une personne en recherche de sa liberté financière sera d’apprendre à se payer en premier.

Mettre de cote de l’argent DÈS que l’on reçoit son salaire et de manière systématique et automatisée.

D’un point de vue purement mathématique le résultat sera la même. 1000 euros épargnés au 1er janvier ou au 31 janvier seront toujours 1000 euros. Néanmoins, psychologiquement nous aurons tendance à faire plus attention à nos dépenses avec 1000 euros sur notre compte courant en début de mois qu’avec 2000 euros. Et encore plus avec 100 euros en fin de mois d’avec 1100 euros.

La notion de « se payer en premier » a été développé par l’auteur Georges S. Clason dans « L’homme Le Plus Riche De Babylone », livre que nous étudierons plus tard dans l’année.

Cette notion est surement l’une des clés les plus importante lors de la recherche de la liberté financière. En effet, une personne ne pouvant pas contrôler ses dépenses lorsque ses moyens sont limités ne le pourra pas plus lorsque son épargne sera beaucoup plus conséquente, si jamais elle y parvient.

 

Le fond d’urgence

Il est conseillé avant tout investissement de se créer un compte dédié aux coups durs. Perte de son travail ou pannes de voiture on ne sait jamais ce que la vie nous réserve. Par conséquent, afin de ne pas se retrouver dans une situation financière délicate lors d’un moment difficile il sera nécessaire de se créer un fond d’urgence. Déposez et réservez sur ce compte un montant représentant l’équivalent de 6 à 12 mois de dépenses courantes ou dépenses mensuelles nécessaires.

Si le montant de vos dépenses mensuelles nécessaires se montent à 1500 euros et que vous souhaitez pouvoir subvenir à vos besoins durant 9 mois en cas de perte de votre emploi, vous aurez besoin d’épargner 1500 x 9 = 12000 euros.

Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) peut être une bonne solution pour garder cet argent séparé de vos autres comptes. Son plafond est de 12000 euros, sont taux d’intérêt annuel est de 0,75 % et les retraits et les versements sont libres.

 

Les comptes de la liberté financière

Vous venez de recevoir votre salaire, vous connaissez le montant de votre épargne mensuelle maximum (si vous ne connaissez pas ce montant je vous invite à lire l’article dédié à ce sujet) et votre fond d’urgence est complet, la prochaine étape sera de réaliser des virements vers vos comptes dédiés à votre liberté financière.

Il sera nécessaire pour cela d’utiliser au moins 3 de vos comptes ou d’en créer de nouveaux. Les comptes à créer seront les suivant :

  • Un compte épargne investissement.
  • Un compte épargne formation.
  • Un compte loisirs & vacances

 

Compte d’Épargne Investissement

Ce compte sera réservé à l’épargne dédiée aux futurs investissements. L’argent placé sur ce compte sera utilisé par la suite pour les dépenses liées à la création d’entreprise, pour les investissements en bourses, ou encore pour les investissements en immobiliers locatifs. Il ne faudra en aucun cas utiliser cet argent pour une autre raison. Cet argent ne restera pas longtemps sur ce compte puisqu’il devra être investit le plus rapidement possible.

Que ce soit dans le business ou l’investissement en bourse ou en immobilier locatif la règle d’or sera de passer à l’action le plus rapidement possible lorsque toutes les conditions du succès seront réunies, mais pas plus tard.

Conseil Objectif Liberté Financière : Placez sur ce compte au moins 50% du montant de votre épargne mensuelle maximum.

 

Compte d’Épargne Formation

Ce compte sera réservé à l’épargne dédiée à la formation. L’argent placé sur ce compte pourra être utilisé pour se former à la création d’entreprises, à la bourse, à l’immobilier, au développement personnel, aux langues étrangères, etc. Ces formations pourront être suivies sous la forme de formations en ligne ou de livres.

Beaucoup de personnes pensent qu’il n’est plus nécessaire de se former après avoir obtenu un diplôme de l’éducation Nationale. C’est une erreur grave.

Le monde actuel évolue très rapidement. Les lois, les règles, les habitudes et les tendances changent en permanence. Nous devons donc évoluer avec elles.

Ayant un système d’éducation essentiellement gratuit, les français n’ont pas l’habitude de payer pour se former. Chose que les anglo-saxons et les américains ont besoin de faire depuis le plus jeune âge pour s’éduquer. Payer pour se former est normal. De plus, nous donnons beaucoup plus de valeur et donc d’importance aux choses que l’on paye plutôt qu’ à celles que l’on reçoit gratuitement, même si elles sont de valeurs équivalentes. Il en va de même pour les formations. Payez pour une formation et vous serait beaucoup plus a même de trouver la motivation pour la suivre de manière assidue.

Conseil Objectif Liberté Financière : Placez sur ce compte au moins 20% du montant de votre épargne mensuelle maximum et ce toute votre vie.

 

Compte Loisirs & Vacances

On placera sur ce compte l’argent restant une fois celui dédié à l’investissement et à la formation sera mis de côté. Ce compte sera utilisé pour l’ensemble des dépenses liées aux loisirs et vacances. Parce que la quête de sa liberté financière ne doit pas se résumer à travailler, épargner et investir, il sera nécessaire de faire des pauses bien méritées de temps en temps et de se faire plaisir régulièrement.

Conseil Objectif Liberté Financière : Placez sur ce compte 30% du montant de votre épargne mensuelle maximum.

 

Répartition de l’Épargne

En résume, la répartition conseillée sera la suivante :

  • Compte d’épargne investissement : 50% de votre EMM
  • Compte d’épargne formation : 20% de votre EMM
  • Compte loisirs & vacances : 30% de votre EMM

Le pourcentage de votre épargne alloué à chacun de ce compte variera en fonction des objectifs de chacun. La répartition présentée ci-dessus est la répartition que j’utilise personnellement depuis la mise en place de ce système d’épargne.

 

La clé de la réussite. Se payer en premier

La clé de la réussite de ce système est la systématisation et l’automatisation des virements depuis votre compte courant vers ces différents comptes. Vous devrez créer des virements automatiques. Chaque mois, dès que vous percevez votre salaire, votre banque transférera l’argent dédié à votre liberté financière vers l’un des trois comptes présentés. Si vous n’automatisez pas ce système vous aurez très probablement tendance à utiliser cet argent pour d’autre raison.

 

 


Partagez cet article !